Le Cou

epilation-laser-rouen-nuque-cou-(3)

C’est une zone très demandée car la présence de poils au niveau de cette zone exposée est source de complexe pour de nombreuses femmes. L’épilation au laser de cette zone demande de précautions particulières de la part du médecin car cette pilosité peut exceptionnellement bio stimuler sous l’effet de la chaleur du faisceau laser.

PARTICULARITES

C’est une zone hormonale ou les poils sont particulièrement peu chargés en mélanine et riche en poils fins et duvet.

 

Erreur à ne pas commettre (La biostimulation )

 

Dans l’adolescence la suppression de quelques poils fins à la pince génère une stimulation de ces poils fins en poils drus plus noirs et plus nombreux. Il est donc recommandé aux adolescentes de ne pas tirer à la pince les quelques poils fins.

Chez la femme, le rasage  à répetition  ainsi que les divers soins d’épilation chez l’esthéticienne sont aussi responsables d’une bio stimulation responsible d’une augmentation de la pilosité du cou

Cette biostimulation  peut également  apparaitre après une séance d’épilation avec une lampe flash ( lumière pulsée) des instituts qui est incapable de délivrer une  dose suffisante  d’énergie et donc entrainer paradoxalement  une stimulation de la pilosité.

 

LA DEMANDE

La population méditerranéenne est génétiquement prédisposée à une pilosité plus importante au niveau de cette région.

Chez les caucasiennes, la demande d’une épilation au laser est d’autant plus forte chez les femmes ayant bio stimulé le duvet en poils par un usage régulier des techniques classiques d’épilation (cire et pince) et de rasage.

 

LES RISQUES DE BIOSTIMULATION

Bio stimulation au laser

La  biostimulation signifie une augmentation de la pilosité après une séance laser provoquée par la chaleur du faisceau laser qui va stimuler les follicules dormants provoquant ainsi l’apparition de nouveaux poils. Cette biostimualtion au laser est exceptionnelle  et pourra être évitée par le médecin en prenant certaines précautions.

Deux mécanismes de bio stimulation au laser

1-Les poils fins peu chargés en mélanine au niveau de la zone du traitement n’arrivent pas à concentrer suffisamment de chaleur au niveau de la  racine.

Cette chaleur insuffisante ne va pas détruire la racine mais au contraire la stimuler

2-La chaleur du faisceau laser va  diffuser au niveau de la région proche voisine et ainsi stimuler le duvet environnant en poils.

Comment le médecin peut éviter la biostimulation

Le médecin doit éviter de passer le faisceau laser au niveau  de la zone latérale du cou très riche en duvet clair.

Application du froid  au niveau des zones avoisinantes avant l’impact du faisceau laser.

Il faudra un paramétrage spécifique du laser.

 

no_img_700x298