Epilation Laser Transexuels

Home / Epilation Laser Homme / Epilation Laser Transexuels

bann_epilation-laser-transexuels-rouen-dos

 

Le trans sexualisme répond au désir profond d’appartenir au sexe opposé. Le transsexualisme MTF de l’anglais Male To Female, désigne la personne de sexe masculin dans un cheminement vers le genre féminin. Il s’agit de la volonté de modification corporelle (Epilation laser, Prise d’hormone, augmentation mammaire, éventuellement la vaginoplastie, etc..)

Place de l’épilation au laser

L’idée reçue que les anti-androgènes font disparaitre les poils disgracieux est fausse. Au cours de la transformation, la prise d’hormone (anti-androgène) ne contribue pas à détruire la racine des poils mais uniquement à affiner les poils de certaines zones du corps. L’arrêt de l’hormonothérapie entraine une reprise de l’état initiale de la pilosité. Il faut noter que les anti androgènes  ne vont pas changer la quantité ni l’apparence de certaines zones telles que la barbe, moustache  aisselles et maillot d’ou l’intérêt d’un traitement laser.

L’épilation définitive au laser est aussi pratiquée au niveau des zones chirurgicales des organes sexuels avant une intervention de vaginoplastie.

 

Pourquoi le laser

Les techniques d’épilation classiques traditionnelles (pince, cire en institut, rasage) génèrent des poils incarnés responsable d’abcès, rougeurs, hyperpigmentation et enfin des cicatrices très inesthétiques. Le résultat est transitoire et au moment de la nouvelle pousse de poil la peau est rugueuse au toucher et inesthétique au visuel ce qui est très embarrassant au niveau du visage.

L’épilation électrique est possible mais très douloureuse, elle se pratique poil par poil, non adaptée pour de grandes zones et laisse souvent des cicatrices inesthétiques. Néanmoins, elle reste adapté pour les poils blancs qui échappent à l’épilation laser.

Le laser reste la technique de choix car il permet une épilation progressivement définitive, laissant une peau lisse au toucher et en parallèle améliore le texture de cette peau grâce à l’effet bénéfique de la photorejuvenation.
Quand pratiquer l’épilation au laser.

Il est conseillé de débuter dès la phase préparatoire de la transformation, bien avant la prise d’hormone anti androgènes pour différentes raisons:

1-Les anti androgènes affinent les poils, le laser est donc moins réceptif sur des poils fins augmentant le nombre de séances laser.

2-il faut au moins un voir deux ans de soin laser pour un résultat optimal au niveau du visage (surtout barbe et moustache)

3-A la fin du traitement laser, la peau devient pratiquement glabre. Néanmoins quelques poils fins persistent, nécessitant des séances d’entretien. La prise d’anti androgène conduira l’affinement de cette pilosité restantes en duvets, permettant une parfaite harmonisation entre la pilosité et un corps évoluant vers une silhouette féminine.

Le visage

Le visage est l’élément majeur dans l’insertion sociale. L’épilation laser est cruciale à l’intégration de transsexuel MTF. C’est pourquoi le visage est la zone privilégié au cours d’un programme de traitement laser.

Maillot

Deux aspects:

Hors vaginoplastie:

Le maillot est épilé souvent intégralement. Toute la pilosité du  maillot est traitée (pubis / scrotum / pénis / sillon inter fessier)

Dans le cadre d’une vaginoplastie:

Avant l’intervention, il est impératif d’épiler au laser les zones chirurgicales afin d’éviter toute pilosité. Les zones concernées sont: la base du pénis et du scrotum.

Le nombre de séances

Concernant le visage il faut compter entre 9 et 12 séances à un mois d’intervalle suivie d’une à deux séances d’entretien par an.

Concernant le maillot, il faut entre 6 et 9 séances à deux mois d’intervalle.

Concernant le reste du corps, se référer au chapitre concerné dans la rubrique homme du site.